Quelle différence entre câble de recharge de type 2 et de type 3 pour voiture électrique ? Tout savoir !

by Admin on 29 mars 2022 in Prise pour voiture


Last updated on 29 mars 2022 by Admin


cable de recharge type 2 et type 3

Au cours des années, les véhicules électriques et hybrides sont devenus une véritable attraction et une norme pour les particuliers et les entreprises. Très plébiscités pour leur caractère écologique, ils connaissent une demande de plus en plus croissante. Si vous en possédez un ou si vous souhaitez en acheter, il pourrait vous être utile de connaître leur mode de chargement puisqu’il existe plusieurs types de prises et de câbles, notamment ceux de type 2 et 3. On vous en dit plus.

Les câbles de type 2

L’engouement pour les voitures électriques n’est pas un phénomène récent. Avec l’augmentation de la demande, les constructeurs de véhicules ont vite compris que si la prise domestique ordinaire (10 A et 2,3 kW) suffisait pour la recharge, il faudrait proposer de nouvelles solutions pour répondre aux attentes des automobilistes. Chacun d’eux s’est donc mis à travailler dans son coin pour inventer une solution plus rapide, plus performante et plus sécurisée à sa clientèle.

Avec les efforts de recherche fournis, différents systèmes de charge ont vu le jour et les constructeurs ont vite essayé de s’imposer. Sur le marché asiatique par exemple, la prise de type 1 s’est largement diffusée dans les nouvelles conceptions de véhicules électriques. Seulement, elle était limitée à 8 kW. Sur le marché européen par contre, les prises de type 3 et de type 2 se sont longtemps affrontées avant que l’Union européenne choisisse le type 2 comme norme standardisée. Depuis lors, tous les véhicules vendus sur le continent sont équipés d’une prise T2. Cela dit, le type 3 n’a pas encore complètement disparu des bornes de recharge.

Qu’est-ce qu’un câble de type 2 ?

Le câble de type 2 constitue aujourd’hui la norme en matière de recharge de véhicule électrique. De fait, la plupart des voitures électriques et hybrides rechargeables, qu’elles soient d’origine américaine ou européenne, se rechargent à l’aide d’un câble de type 2. Cela signifie que ces automobiles sont équipées d’une prise de type 2 pour recevoir une fiche de type 2. Pour ce qui est du câble lui-même, il est constitué de fils conducteurs comme tout autre câble électrique. C’est donc le connecteur adapté à la prise de type 2 du véhicule qui permet de définir le mode du câble. Cela dit, l’autre borne peut bien être d’un autre type.

Quelles sont les caractéristiques du câble du type 2 ?

Également connu sous le nom de câble Mennekes en référence à l’entreprise allemande à l’origine de sa création, le câble de type 2 est réputé pour sa solidité et sa robustesse. Cette caractéristique lui permet de supporter facilement les branchements et débranchements répétés sur prise publique comme privée. Elle lui permet aussi de résister aux longues heures de charges.

Au-delà de la robustesse, le câble de charge d’un véhicule électronique doit pouvoir couvrir un large éventail d’utilisations pour vous éviter de devoir changer de câbles ou d’adaptateurs avant de charger votre véhicule électrique. Elle doit aussi pouvoir communiquer avec la voiture pour rendre la charge intelligente.

Si le câble Mennekes est aujourd’hui la norme en Europe, c’est parce qu’elle répond parfaitement à ces exigences. Robuste, elle possède une prise avec 7 broches mâles et une poignée intégrée avec un câble épais et souple. Elle peut donc s’utiliser très facilement sans paraître encombrante. Grâce à sa composition, elle vous permet de charger votre véhicule à domicile sur une prise standard. Cela dit, elle peut aussi s’utiliser sur les bornes publiques et supporte le courant alternatif en monophasé (70 A) et triphasé (63 A).

Enfin, le chargeur Mennekes peut adopter 3 différentes configurations dont une seule est utilisée en Europe. Celle-ci comprend 3 phases, un neutre, une prise terre et deux contrôles (Proximity Pilot et Control Pilot). Grâce à cette disposition, le câble de type 2 propose plusieurs niveaux de charge.

Les câbles de type 3

Le câble de type 3 a été créé en 2010 par l’EV Plug Alliance formée par Schneider Electric, Legrand et Scame. Connue sous le nom de prise 3c, elle était destinée à des pays comme la France et l’Italie qui exigeaient la présence d’obturateurs sur toute prise basse tension afin de garantir la sécurité des enfants. Jusqu’à l’harmonisation européenne du chargeur Mennekes en 2013, ce câble constituait la norme et l’obligation sur le territoire français. Il était donc très répandu à travers le pays.

D’un point de vue technique, le câble de type 3 constitue un outil très performant qui permet une recharge lente comme rapide jusqu’à 22 kW en courant alternatif monophasé ou triphasé. Contrairement aux autres câbles, la prise de type 3 et le connecteur correspondant possèdent la particularité d’être équipés d’un obturateur. Cette conception unique permet d’optimiser la sécurité quand bien même il y a peu de chance que le courant repart en sens inverse dès que le câble est déconnecté.

Le câble de type 3c permet principalement d’assurer la liaison entre la borne de chargement et le véhicule électrique. Depuis l’adoption du connecteur de type 2 sur les véhicules rechargeables à batterie, les nouveaux opérateurs sont dans l’obligation de se conformer à la norme et d’installer uniquement des bornes de type 2 au minimum. De fait, les prises de type 3 se font de plus en plus rares. Cela dit, certaines bornes de recharge en France, celles de première génération notamment, restent équipées de prise 3c et nécessitent donc un câble approprié (type 3c) pour effectuer un chargement. Il pourrait donc être utile d’avoir un câble adapté dans le coffre de son véhicule.

Quelle différence ?

Pour résumer, les câbles de type 2 et 3 de distinguent clairement les uns des autres. Si les deux solutions possèdent des origines différentes et possèdent des caractéristiques intéressantes, les câbles T2 sont ceux qui répondent au mieux aux exigences dans le domaine. C’est la raison pour laquelle ils constituent aujourd’hui la norme dans toute la communauté de l’Union européenne.

En conséquence, aucun véhicule conçu ou vendu sur le continent après 2015 n’est équipé d’une prise de type T3. S’il existe encore des bornes de ce type dans des stations publiques de recharge de véhicule électrique et chez certains opérateurs, on devrait s’attendre à leur disparition complète d’ici 2025. Autrement, les bornes de type 3 existantes devraient être remplacées au cours des prochaines années.

Prise Combo CCS
Pise Type 2
Prise Type 3

Prise Type 1

Prise Chademo