Quel disjoncteur pour borne de recharge ? L'essentiel à savoir !

by Admin on 15 déc. 2021 in Bornes de recharge


Last updated on 15 déc. 2021 by Admin



Disjoncteur pour voiture électrique

Comme pour tout appareil électrique, les bornes de recharge pour véhicules électriques, véhicules hybrides et les versions rechargeables de ces véhicules sont assujetties à des exigences de sécurité. Celles-ci sont essentiellement regroupées dans les normes d’installation de bornes de recharge ANSI/UL 2202 et IEC 61851. Celles-ci font obligation d’installer un disjoncteur différentiel de fuite à la terre dans le tableau électrique. On vous en dit plus.

Quel disjoncteur pour borne de recharge pour véhicules électriques ?

La fonction première d’un disjoncteur différentiel est la protection de l’utilisateur contre les risques de fuite de courant électrique. Il intègre un interrupteur différentiel qui mesure en permanence la différence d’intensité entre le neutre et la phase. Ce faisant, il coupe automatiquement le courant électrique dès la différence est supérieure ou égale à 30 mA. La fonction secondaire d’un disjoncteur différentiel est la protection des biens matériels du logement, de même que celle du câble.

Pour y parvenir, il assure la surveillance continue des phénomènes de surcharge et de court-circuit électrique. En résumé, le disjoncteur différentiel est composé d’un système différentiel (protection des personnes physiques) et d’un système magnétothermique (protection des biens matériels).

Les différentes classes de disjoncteurs différentiels

Il existe trois types de disjoncteurs différentiels. Ils se différencient en fonction de l’utilisation. Le disjoncteur différentiel de classe AC est destiné à un usage domestique standard (prises électriques et éclairages). Le disjoncteur différentiel de classe A est conçu pour les appareils qui comportent des circuits spéciaux pouvant générer du courant continu (plaques de cuisson, machines à laver, etc.).

Le disjoncteur différentiel de classe F aussi connu sous l’appellation Hi ou Si est destiné aux appareils sensibles aux microcoupures électriques (congélateurs, alarmes, ordinateurs, etc.).

Le disjoncteur pour borne de recharge pour véhicules électriques

Pour recharger un véhicule électrique, il faut un disjoncteur de classe A de 30 mA. Ce mode précis est capable de réguler une borne de recharge domestique de 3,7 kW ou 7,3 kW. En outre, il est recommandé d’y associer un dispositif supplémentaire contre les composants DC de plus de 6 mA, un câble de recharge fourni par le constructeur et une prise de courant renforcée. À défaut de ce disjoncteur, vous pouvez utiliser un disjoncteur de classe F.

L’installation d’un disjoncteur différentiel de classe A de 30 mA

Avant toute manipulation, il faut s’assurer de couper l’alimentation électrique générale. Il suffit de déclencher le disjoncteur d’abonné. Vérifiez ensuite que le courant est bien coupé en utilisant un VAT (vérificateur d’absence de tension).

La norme NFC 15-100 préconise de placer le disjoncteur différentiel de classe A sur l’un des rails DIN qui composent le tableau électrique. De plus, elle fait obligation de positionner le module en amont des disjoncteurs divisionnaires. Par conséquent, le disjoncteur différentiel doit être installé entre le disjoncteur abonné et les disjoncteurs divisionnaires.

La dernière étape est celle du raccordement. Pour ce faire, il suffit de raccorder le fil neutre et celui de la phase d’alimentation entre le disjoncteur différentiel et le circuit de la borne de recharge. Le fil de couleur bleu correspond au neutre, celui de couleur rouge correspond à la phase.

La meilleure solution pour faire l’installation de son disjoncteur différentiel et le branchement de bornes de recharge est de faire appel à professionnel. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une expertise complète et d’un accès aux subventions proposées par l’état.

Quelle intensité de courant électrique pour une borne de recharge pour véhicules électriques ?

Les véhicules électriques se rechargent sur des prises de courant domestique standard. La recharge se fait au moyen de câble de recharge fourni par le constructeur du véhicule. L’intensité maximale est généralement limitée à 10 ampères. Cette limitation permet de réduire considérablement les risques de surchauffe. Cependant, la durée de charge peut atteindre 10 heures.

Il est possible d’utiliser une prise électrique renforcée. Il s’agit d’une solution optimisée qui se trouve à mi-chemin entre la borne de recharge en extérieur et la prise domestique standard. Une prise électrique renforcée peut délivrer un courant d’une intensité maximale de 14 ampères. Pour rappel, il est fortement conseillé d’ajouter un disjoncteur différentiel à son tableau électrique.

La borne de recharge (Wall-box) est la solution de charge pour véhicules électriques recommandée par les constructeurs. Sa puissance conditionne en partie le temps de charge. Plus la puissance de la borne de recharge est élevée, plus le temps de charge du véhicule est réduit, de l’ordre de quelques minutes. À chaque type de véhicules électriques correspond une borne de recharge spécifique.

L’ampérage de bornes de recharge standards varie de 3,7 kW à 22 kW. Les bornes de 3,7 et 7,4 kW sont qualifiées de monophasées. Celles de 11 et 22 kW sont qualifiées de triphasées. Il s’agit de deux différents types de réseaux électriques. De manière générale,

  • une borne de recharge de 3,7 kW délivre un courant d’une intensité maximale de 16 ampères ;
  • une borne de recharge 7,4 kW génère une intensité de courant électrique maximale de 32 Ampères ;
  • une borne de recharge de 11 kW fournit une intensité maximale de 16 ampères ;
  • une borne de recharge de 22 kW délivre un courant d’une intensité maximale de 32 ampères.

Il existe aussi des bornes de recharges rapides et ultrarapides qui délivrent un courant électrique de l’ordre de 25 kW à 100 kW. Certains modèles encore rares peuvent générer une puissance maximale de 350 kW.

La puissance maximale de recharge d’une Jaguar I-Pace est de 11 kW. Branchée à une borne de recharge de 22 kW, elle ne rechargera qu’à 11 kW. Reliée à une borne de recharge de 3,7 kW, elle ne rechargera qu’à 3,7 kW. Ce véhicule peut être branché aussi bien sur une prise électrique domestique renforcée que sur une borne de recharge en extérieur. A contrario, une Citroën de 22 kW nécessite l’utilisation d’une Wall-box pour une recharge optimale.

Il existe deux moyens de recharge pour véhicules électriques : les bornes de recharges et les prises électriques domestiques. Cette dernière est adaptée aux véhicules électriques de 3,7 kW ou 7,3 kW. Les prises électriques standards peuvent être renforcées pour optimiser le temps de recharge. Il est conseillé d’ajouter à son installation électrique un disjoncteur pour bornes de recharge de type A.

Batterie pour voiture électrique

Meilleure voiture électrique (2022)